Catégories

Comment fonctionne un ascenseur hydraulique ?

Comment fonctionne un ascenseur hydraulique ?

1. Quelles sont les particularités d’un ascenseur hydraulique  ?

Nous sommes nombreux à utiliser les ascenseurs tous les jours. Pratiques, rapides et nécessitant peu d’efforts, ils nous aident à de nombreux niveaux. Deux types d’ascenseurs coexistent, électrique et hydraulique. Ce dernier est plus approprié dans le cadre privé et doit être préféré pour les courts trajets. Nous retrouvons les équipements suivants : conduit, cabine, réservoir d’huile, moteur électrique, pompe hydraulique, vanne, guides…

Lire également : Comment finir un pitch ?

Différents modèles d’ascenseurs hydrauliques sont disponibles sur le marché :

  • avec cylindre enterré
  • avec cylindre de surface
  • télescopique avec cylindre de surface

Pour faire votre choix, vous devez vous poser les bonnes questions en termes d’accessibilité et de rapidité. Quelle surface est-ce que je dispose pour effectuer mon installation ? Quel est le niveau de performance possible en fonction du nombre d’étages d’un bâtiment ?

Lire également : Quel est le prix d'un Stannah ?

2. Comment fonctionne un élévateur hydraulique  ?

Contrairement au mécanisme électrique, le système hydraulique ne possède pas de contrepoids. La levée est déclenchée par la pression, grâce à une pompe qui renvoie progressivement l’huile vers le piston afin de le pousser. Pour descendre, il faut arrêter la pression et évacuer l’huile dans le piston-cylindre (tube cylindrique).

3. Ascenseurs hydrauliques ou électriques, quelles sont les différences ?

Entre les systèmes hydraulique et électrique, il existe des variations en termes de consommation d’énergie, de confort, de vitesse de déplacement et d’installation. Ainsi, un relevage hydraulique est en principe plus silencieux, facile à mettre en place car peu d’espace est nécessaire, moins brusque et plus contrôlé dans ces mouvements. En cas de panne, les personnes peuvent être évacuées facilement grâce à une manipulation simple qui ne nécessite pas d’électricité. En revanche, un ascenseur électrique consomme moins d’énergie, est plus rapide et peut être installé dans un bâtiment de plus de 10 étages.

4. Quels sont les normes de sécurité ?

Pour garantir une sécurité maximale, les crampons anti-dérive sont devenus des pièces obligatoires dans tous les types d’ascenseurs. La maintenance doit être effectuée régulièrement, toutes les 6 semaines, et peut être confiée dans le cadre d’un contrat de maintenance d’au moins 1 an conclu avec un prestataire de services spécifique.

Afin de garantir des conditions de fonctionnement optimales, un contrôle technique doit être effectué par un organisme certifié tous les 5 ans.Lisez également : la différence entre un électroaimant et un aimant.

Articles similaires

Lire aussi x