Catégories

Les démarches à suivre pour l’organisation des obsèques

Les démarches à suivre pour l’organisation des obsèques

Les préparatifs d’un événement tel que des obsèques ne sont pas une mince affaire, les dépenses seront également au rendez-vous. En plus de cela, la réalisation d’un événement demande une bonne organisation. Pour l’organisation d’une obsèques, quelles sont les choses à savoir ?

A lire également : C'est quoi un vide maison ?

Comment organiser des obsèques ?

Dans une famille, beaucoup d’événements peuvent survenir, les fêtes d’anniversaire, mariage, et des événements religieux. Il en va de même pour les événements tristes comme la mort d’un proche ou d’un membre de la famille. Quand vous êtes confronté au décès d’une personne proche, vous devez passer à l’organisation de ses obsèques. Il faut être bien accompagné et bien organisé pour éviter de surajouter votre douleur par les contraintes durant la préparation des obsèques.

C’est aux membres proches de la famille de choisir le type de funérailles à organiser (crémation, cérémonie religieuse ou civile, etc.) si le défunt n’a pas pu exprimer ses volontés. Beaucoup de personnes font appel à des services privés dédiés aux obsèques, cela permet de faciliter l’organisation. Vous pouvez vous renseigner auprès des agences de services pour en savoir plus.

A voir aussi : Où trouver des conseils pour une bonne organisation des obsèques?

Crémation ou inhumation : comment procéder ?

Il y a une durée à respecter dans la crémation et l’inhumation ou la mise en terre. Selon la réglementation, la crémation doit être effectuée en 24 h au minimum et 6 jours au maximum après le jour du décès. Il ne faut pas le faire pendant les jours fériés et le dimanche. Vous êtes libre de choisir le lieu d’inhumation. Elle peut être effectuée dans un cimetière ou au domicile du défunt.

La famille de la personne décédée peut également faire l’inhumation dans le terrain communal. Vous pouvez choisir entre la concession temporaire ou perpétuelle, elle peut durer de 5 à 30 ans.

Le dépôt et la dispersion de cendres

Seule la mairie donne l’autorisation pour effectuer la crémation. Le crématorium est le seul endroit pour effectuer la crémation. Concernant le devenir des cendres, dispersé ou conservé, c’est aux membres de la famille de décider si le défunt n’a pas exprimé sa volonté. La dispersion de cendres peut être réalisée dans un cimetière, dans la nature, dans la mer, mais hors des milieux publics.

Si vous choisissez de conserver les cendres, il est possible de choisir entre ces trois solutions. Vous pouvez les déposer soit dans un caveau, soit sur un monument funéraire, soit dans une sépulture. Selon les réglementations sur les frais funéraires, c’est aux héritiers de les payer.

Articles similaires

Lire aussi x